dimanche 12 septembre 2010

Solfège normal VS solfège chanteurs: la grande battle !

Ouaiiiiiis, c'est nous les chanteurs qu'on est les meilleurs !!!!


7 commentaires:

  1. Ah ah ah !!! c'est moi !!!

    RépondreSupprimer
  2. :D Et du coup, quand on a commencé la musique à 7 ans en conservatoire, avec solfège, analyse, instrument etc, et qu'on se retrouve bien plus tard devant une prof de chant "normale", on est assez déstabilisé ! Quand on déchiffre un nouveau morceau, ma prof traduit les soupirs et demi-pauses par "là vous avez le temps", tout en bouffant la moitié des silences ^^....
    Sinon, bravo pour ce blog, j'adore et j'admire (et la voix aussi, j'adore et j'admire !)

    RépondreSupprimer
  3. Alors nous avons à peu près la même expérience ! Moi je sortais de la maîtrise de Radio-France, où on faisait beaucoup de musique contemporaine, donc on avait le solfège dans le sang ! Du coup, le choc fut rude au premier cours de "solfège-chanteurs" (marrant, ça, le "solfège-chanteurs", il n'y a que pour nous que ça existe ! vous avez déjà vu des classes de "solfège-pianiste", ou "solfège-harpiste", vous ??? Signe que décidément, les chanteurs sont vus comme des cas désespérés ^^)

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être pas des cas désespérés, mais des cas particuliers, ça oui ! Je commence vraiment à me rendre compte, après 10 mois de cours, que les sensations sont vraiment différentes entre l'instrument et le chant. Rien que porter son "instrument" en permanence sur soi, c'est très étrange.... quoique, finalement, ma prof de piano traitait mes mains un peu comme le saint-sacrement (mais heureusement, je n'avais pas à porter le piano sur moi ^^)

    RépondreSupprimer
  5. ah si seulement c'était vrai... je suis du côté instrumentiste, et je trouve pas ça facile non plus!

    RépondreSupprimer
  6. mdr. j'adore votre blog et particulièrement ce dessin qui résume tout à fait ma passion pour le solfège (en fait j'aime bien, mais c'est lui qui m'aime pas ;)).
    Encore super, bravo

    RépondreSupprimer
  7. Oui, Marie K, on a été obligé d'inventer le "solfège-chanteurs"... ;-)
    Bravo pour votre talent à mettre en mots et en images notre drôle de métier ;-)
    Et encore, je ne suis "QUE" choriste : vos images du trac me parlent encore plus à moi, qui ne me sens bien que dans le choeur !
    Merci !
    Comme quoi, on peut être chanteuse ET dessinatrice. (bon, moi, ça serait plutôt l'inverse ;-)) Gniark !

    RépondreSupprimer